Le volcan dans l’imaginaire mexicain : une introduction anthropologique

Le volcan dans l’imaginaire mexicain : une introduction
anthropologique (II)

 
L’image du volcan dans l’imaginaire mexicain a traversé des phases contrastées. Alors que
dans la période préhispanique, les volcans sont des lieux de culte liés aux dieux de la pluie et
servent aussi comme marqueurs astronomiques, la colonisation catholique en fait des lieux
exclus de représentation mais surveillés par l’inquisition. Les volcans mexicains deviennent
un élément essentiel de l’imaginaire mexicain grâce à leur redécouverte par les voyageurs
étrangers à partir de Humboldt. La création d’une école picturale consacrée au paysage où
s’illustre Velasco et le développement d’une politique culturelle nationale contribuent à faire
du volcan un icône nationale républicaine. Pyramides et volcans pris dans un réseau
d’analogie deviennent des symboles de la psychologie mexicaine essentialisée. Récemment,
l’ethnologie mexicaine a redécouvert que les rites précolombiens d’offrandes aux volcans
pour attirer la pluie survivaient aux alentours mêmes de la ville de Mexico.

Recenzii

Nu există încă recenzii.

Fii primul care adaugi o recenzie la „Le volcan dans l’imaginaire mexicain : une introduction anthropologique”

Pin It on Pinterest

Distribuie acest articol

Promovează cultura! Distribuie acest articol!